Le randonneur est en contact permanent avec la nature. Il en souffre si celle-ci est malmenée, il lui appartient donc de la respecter et de veiller à ce qu’elle soit préservée.

Pour cela, trois comportements complémentaires lui sont accessibles :


1- La Charte du randonneur

Se comporter avec la nature comme s’il s’agissait de son domaine privé. Pour cela, la Fédération Française de Randonnée a établi une charte du Randonneur, laquelle définit les comportements à adopter en randonnée :

  • Respectez le tracé des sentiers et n'utilisez pas de raccourcis pour limiter le piétinement de la végétation et l'érosion (surtout sur les milieux sensibles).
  • Pensez aux autres, à la sérénité de la nature. Vous n'êtes pas les seuls à fréquenter les chemins : soyez tolérants avec les piétons, vététistes, cavaliers...
  • Apprenez à connaître et à respecter la faune et la flore, surtout dans les espaces sensibles, pour comprendre pourquoi il convient de les préserver.
  • Ne laissez aucune trace de votre passage. Emportez vos déchets jusqu'à la prochaine poubelle … ou jusqu’à chez vous.
  • Ne faites pas de feu dans la nature (forêts et zones broussailleuses).
  • Ne dégradez ni les cultures, ni les plantations et ne dérangez pas les animaux domestiques ou troupeaux ; derrière vous, refermez toujours clôtures et barrières.
  • Tenez les chiens en laisse, ils pourraient malencontreusement provoquer des dommages ou être victimes d'accidents.
  • Ne consommez pas l'eau des ruisseaux, sa limpidité apparente ne signifie pas forcément qu'elle est potable.
  • En période de chasse, renseignez-vous auprès des communes. Certains itinéraires peuvent être dangereux.
  • Informez-vous des règlements d'accès aux réserves et parcs naturels: les chiens, l'utilisation d'engins sonores et la cueillette des plantes y sont généralement proscrits.
Télécharger
Charte-du-randonneur.pdf
Document Adobe Acrobat 4.5 MB


2- Suricate

 

 

 

Signaler tous les problèmes environnementaux rencontrés, qu’il s’agisse de dépôts sauvages, d’arbres tombés, d’incivilités diverses, de problèmes de balisage ou de signalétique. Pour cela, les Fédérations de sport et loisirs de plein air ont développé une application internet, Suric@te, vous permettant, en quelques secondes et quelques clics, de signaler précisément la nature du problème, sa localisation, et même si vous le souhaitez, d’y ajouter une ou plusieurs photos.

 

Vous voulez être aussi une sentinelle, rendez-vous sur :



3- Essonne verte & propre

 

 

 

 

Participer à titre individuel ou par le biais de son association ou entre amis, à l’une des opérations de nettoyage organisées tous les printemps, depuis plusieurs années, sous l’égide des Espaces Naturels Sensibles de l’Essonne.

 

Pour en savoir plus :